• Nouveau Monde a été admise, parmi les premiers producteurs de matériaux pour batteries, comme membre actif de la prestigieuse Global Battery Alliance (« GBA »).
  • La GBA est une initiative du Forum économique mondial qui regroupe les principaux acteurs de la chaîne de valeur des batteries.
  • La GBA cherche à établir une chaîne de valeur circulaire et durable des batteries par un leadership et des partenariats public-privé.
  • L’engagement ferme de Nouveau Monde envers le développement durable, la carboneutralité et les pratiques exemplaires en matière d’ESG concorde parfaitement avec les principes fondateurs de la GBA.
  • En tant que membre actif, Nouveau Monde contribuera au développement et à la mise en œuvre du « passeport pour batteries » de la GBA, une des initiatives phare.
  • Nouveau Monde participe déjà au projet pilote de la GBA sur le développement de la traçabilité des principaux matériaux pour batteries, de l’extraction minière à la production d’anodes et de cathodes.
  • Dotée d’un modèle d’affaires intégré couvrant l’extraction minière jusqu’à la fabrication de matériel d’anode pour batteries, Nouveau Monde est bien placée pour jouer un rôle majeur dans l’avancement de l’important programme de la GBA.

MONTRÉAL, CANADA, 31 août 2021 – Nouveau Monde Graphite Inc. (« Nouveau Monde » ou la « Société ») (NYSE: NMG, TSXV : NOU) a été admise comme membre actif de la Global Battery Alliance (« GBA »), une initiative du Forum économique mondial qui travaille à établir une chaîne de valeur durable des batteries. Grâce à cette plateforme de collaboration entre les secteurs public et privé, Nouveau Monde se joint à des fabricants de batteries, des constructeurs automobiles, des entreprises technologiques, des gouvernements et des organisations internationales. La GBA compte notamment parmi ses membres l’Alliance pour une mine responsable, le Groupe BMW, Google, le Groupe Renault, Honda Motor, l’Agence internationale de l’énergie, Johnson Matthey, LG Chem, Microsoft, SK Innovation, Umicore, le Programme des Nations Unies pour l’environnement, le Groupe Volkswagen, le Groupe Volvo et la Banque mondiale.

S’appuyant sur dix principes directeurs, des projets phares et des groupes de travail, la GBA travaille activement à faire progresser l’action climatique par le développement durable de l’écosystème des batteries. Ses activités visent à : 

  • « Mettre en place une chaîne de valeur des batteries circulaire qui constitue un moteur important pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris;
  • Développer une économie faible en carbone dans la chaîne de valeur, en créant de nouveaux emplois et de la valeur économique;
  • Veiller aux droits de l’homme et au développement économique en accord avec les ODD des Nations unies » (GBA, 2021).

Arne H Frandsen, président du conseil d’administration de Nouveau Monde, commente :

« Nous sommes ravis d’être invités à rejoindre les chefs de file de l’industrie mondiale des batteries pour favoriser la transition vers une économie responsable et durable. Les matériaux pour batteries extraits de façon responsable sont la pierre angulaire de la chaîne de valeur des batteries. Nouveau Monde prend son rôle très sérieusement et y voit l’occasion d’alimenter une révolution énergétique éthique, écologique et durable. »

Eric Desaulniers, fondateur, président et chef de la direction de Nouveau Monde, ajoute :

« Conformément aux valeurs de notre entreprise ainsi qu’à notre engagement envers nos collectivités, nous avons intégré l’essence des principes de la Global Battery Alliance dans notre modèle d’affaires. Nous nous joignons maintenant aux chefs de file mondiaux de notre industrie pour favoriser les bonnes pratiques ESG et la transparence dans notre secteur. C’est une occasion exceptionnelle d’échanger des connaissances, d’influencer les normes de demain et d’accélérer la roue du changement. Je suis non seulement convaincu que nos projets actuels et futurs contribueront à cette initiative, mais aussi qu’ils en bénéficieront. » 

Établir une chaîne de valeur des batteries durable, responsable et circulaire

Avec un TCAC sur 10 ans de 29 % pour les véhicules électriques et de 41 % pour le stockage stationnaire de l’énergie (Benchmark Mineral Intelligence, 2021), les batteries représentent une technologie névralgique pour réaliser la transition vers une société décarbonée. Or, même si le développement de cette chaîne d’approvisionnement s’accélère pour répondre à la demande, les facteurs sociaux et environnementaux doivent demeurer au premier plan pour soutenir une économie juste et durable.  

Le modèle d’affaires verticalement intégré de Nouveau Monde, qui englobe les opérations minières jusqu’à la valorisation des matériaux de batterie, est étayé par un engagement envers le développement durable, la carboneutralité passée, présente et future ainsi que les écotechnologies. À ce titre, la Société respecte les principes de la GBA et s’engage à participer à la création d’un passeport pour batteries. Cette solution mondiale permettrait le partage d’informations et de données en toute sécurité et démontrerait aux consommateurs la responsabilité, la traçabilité et la durabilité de la chaîne de valeur des batteries.

À l’automne 2020, Nouveau Monde s’est jointe à un projet novateur en collaboration avec Propulsion Québec, le Groupe OPTEL et le Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) pour établir la traçabilité des matériaux en cartographiant et en documentant la chaîne d’approvisionnement du graphite de la Société à partir de données détaillées sur la chimie, les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), l’empreinte des gaz à effet de serre (GES), la logistique, etc. Le projet est rattaché à la GBA et influencera les normes mondiales sur l’identité des batteries et les critères de divulgation, pour une production durable et transparente de batteries.

Bien que d’importants progrès aient été réalisés dans le recyclage des métaux de cathode (lithium, cobalt, nickel et manganèse), la récupération des matériaux d’anode n’a pas encore atteint un niveau comparable. Nouveau Monde a donc mis en place des partenariats industriels et de recherche afin de promouvoir la récupération et la valorisation du graphite recyclé en vue de sa réutilisation comme matériel d’anode pour batteries lithium-ion. La Société promeut la circularité du graphite afin d’augmenter la quantité de graphite recyclé pouvant être intégré dans la fabrication du matériel d’anode, ainsi que pour améliorer l’empreinte environnementale des batteries.

À propos de Nouveau Monde Graphite

Nouveau Monde travaille à se positionner comme un contributeur clé au sein de la révolution énergétique. La Société travaille au développement d’une source pleinement intégrée de matériaux écologiques d’anode pour batteries au Québec, Canada. Ciblant des opérations commerciales d’ici 2023, la Société développe des solutions carboneutres avancées de matériaux à base de graphite pour les marchés en pleine expansion des piles à combustible et des batteries lithium-ion. Avec ses opérations à faible coût et des normes ESG enviables, Nouveau Monde aspire à devenir un fournisseur stratégique des principaux fabricants mondiaux de batteries et de véhicules en offrant des matériaux avancés performants et fiables tout en promouvant la durabilité et la traçabilité de la chaîne d’approvisionnement.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs

Tous les énoncés, autres que les faits historiques, contenus dans le présent communiqué de presse, y compris, mais sans s’y limiter les déclarations décrivant les objectifs de Global Battery Alliance, les objectifs de la Société et son modèle économique, les résultats escomptés des initiatives décrites dans le communiqué de presse, les taux de croissance futurs des véhicules électriques et des solutions de stockage stationnaire, les avantages escomptés du Battery Passport ainsi que les déclarations du paragraphe « À propos de Nouveau Monde » et ailleurs dans le communiqué de presse, qui décrivent essentiellement les perspectives et les objectifs de la Société, constituent de « l’information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens de certaines lois sur les valeurs mobilières, et sont fondées sur des attentes, des estimations et des projections au moment de la publication du présent communiqué de presse. Les énoncés prospectifs reposent nécessairement sur un certain nombre d’estimations et d’hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société au moment où ces énoncés ont été formulés, sont assujetties à des incertitudes et à des imprévus importants sur les plans opérationnel, économique et concurrentiel. Ces estimations et ces hypothèses peuvent s’avérer inexactes. Par ailleurs, ces énoncés prospectifs étaient basés sur différents facteurs et hypothèses sous-jacents, notamment la livraison et l’installation en temps opportun de l’équipement requis pour la production, les perspectives et occasions d’affaires de la Société et les estimations du rendement opérationnel de l’équipement, et ne sont pas garants du rendement futur.

L’information prospective et les énoncés prospectifs sont assujettis à des risques connus et inconnus et à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ceux anticipés ou suggérés dans l’information prospective et dans les énoncés prospectifs. Les facteurs de risque qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements réels soient sensiblement différents des attentes actuelles comprennent notamment des retards quant aux dates de livraison prévues de l’équipement, la capacité de la Société à mettre en œuvre ses initiatives stratégiques et si ces initiatives stratégiques donneront les résultats escomptés, la disponibilité d’un financement ou d’un financement à des conditions favorables pour la Société, la dépendance aux prix des matières premières, l’impact de l’inflation sur les coûts, les risques d’obtention des permis nécessaires, le rendement opérationnel des actifs et des activités de la Société, les facteurs concurrentiels dans le secteur de l’exploitation minière et de la production du graphite, les changements aux lois et aux règlements ayant une incidence sur les activités de la Société, le risque d’acceptabilité politique et sociale, le risque lié à la réglementation environnementale, le risque lié aux devises et aux taux de change, les développements technologiques, l’impact de la pandémie de COVID-19 et des mesures mises en place par les gouvernements en réaction à cette pandémie, et la conjoncture économique en général ainsi que les risques liés aux bénéfices, aux dépenses d’investissement, aux flux de trésorerie et à la structure du capital et aux risques commerciaux généraux. D’autres facteurs imprévisibles ou inconnus qui ne sont pas abordés dans la présente mise en garde pourraient aussi avoir un impact défavorable important sur les énoncés prospectifs.

Plusieurs de ces incertitudes et de ces imprévus peuvent affecter directement ou indirectement ou pourraient faire en sorte que les résultats ou le rendement réels diffèrent considérablement de ceux avancés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Rien ne garantit que les énoncés prospectifs se révéleront exacts, car les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de manière importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but de fournir de l’information sur les attentes actuelles de la direction et ses plans pour l’avenir. La Société n’assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, ni d’expliquer toute différence importante entre les événements réels subséquents et ces énoncés prospectifs, sauf tel que l’exigent les lois en valeurs mobilières applicables.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

De plus amples renseignements concernant Nouveau Monde sont disponibles dans la base de données SEDAR (www.sedar.com), et pour les lecteurs américains sur EDGAR (www.sec.gov) et sur le site Web de la Société à l’adresse : www.NMG.com/fr/