• La construction de l’unité d’enrobage de NMG a été essentiellement achevée de façon sécuritaire et dans le respect du budget ; la mise en service à froid est en cours.
  • La seule production intégrée de graphite naturel opérationnelle en Amérique du Nord, de la mine aux matériaux de batterie : NMG dispose désormais des installations nécessaires pour soutenir pleinement la qualification des matériaux d’anode auprès de ses clients potentiels.
  • La ligne d’enrobage complète le développement de la phase 1 de NMG, offrant une fondation solide pour son évolution vers des opérations commerciales à plein rendement, soit 100 000 tpa de paillettes de graphite de haute pureté à la mine Matawinie et 42 000 tpa de CSPG à l’usine de matériaux de batteries de Bécancour.

MONTRÉAL, CANADA, 17 juin 2022 – Nouveau Monde Graphite Inc. (« NMG », « Nouveau Monde » ou la « Société ») (NYSE: NMG, TSXV : NOU) a tenu hier son assemblée générale et spéciale annuelle des actionnaires (l’« Assemblée ») en mode hybride dans son usine de la phase 1 à Saint-Michel-des-Saints, une occasion pour la Société de présenter sa toute nouvelle ligne d’enrobage dotée d’une capacité nominale de 2 000 tonnes par an (« tpa »). Dernier maillon de la chaîne de production de matériel d’anode intégrée de la Société, du minerai aux matériaux de batteries, le module d’enrobage a été construit au premier semestre de 2022 pour complémenter la gamme de matériaux avancés de NMG.

L’enrobage joue un rôle clé dans les technologies de batteries. Ultime étape de la valorisation, il permet de créer une couche d’interface électrolytique stable dans le système de batterie ainsi que d’augmenter l’efficacité coulombique initiale et la capacité de décharge, ce qui prolonge le rendement de la batterie. Grâce à cet ajout, NMG exploite maintenant la seule production de graphite naturel pleinement intégrée en Amérique du Nord, et elle est bien positionnée pour offrir à ses clients une variété de matériaux avancés de haute pureté personnalisables afin de répondre à leurs spécifications, à leur empreinte écologique visée et à leurs normes de qualité.

Arne H Frandsen, président du conseil d’administration de NMG, explique :

« Le plan de développement à grande échelle de NMG a franchi un jalon important : la phase 1 couvre maintenant toute la chaine de valeur ! De l’extraction et la concentration au traitement avancé et aux essais de piles dans notre laboratoire, nous avons mis au point des procédés, conçu des opérations et construit des installations qui font la démonstration de nos technologies exclusives et de notre capacité de production. Cela constitue un tremplin pour la réalisation de notre phase 2, qui vise à mettre sur pied ce qui devrait devenir la plus grande exploitation pleinement intégrée de graphite naturel en Amérique du Nord. Entreprise précurseure, NMG se trouve au cœur d’une conjoncture exceptionnelle alors que les fabricants de batteries et de véhicules électriques (“VÉ”) subissent la pression associée à la demande croissante de technologies propres et de matières premières limitées. »


De la mine aux matériaux de batteries, NMG met sur pied ce qui devrait devenir la plus grande exploitation pleinement intégrée de graphite naturel en Amérique du Nord, située aux portes du marché : https://youtu.be/qGNARLPoEB8

La technologie d’enrobage novatrice de NMG devrait réduire jusqu’à 25 % la consommation d’énergie comparativement aux opérations de fabrication dominantes, en plus de présenter une faible empreinte écologique grâce à l’accès de la Société à une hydroélectricité propre et à ses solides paramètres opérationnels en matière d’ESG. Il est prévu que la technologie construite pour la phase 1 soit répliquée et mise à l’échelle pour l’usine de matériaux de batteries de Bécancour de la phase 2 en vue d’atteindre une production de 42 000 tpa à l’échelle commerciale. L’équipe d’ingénierie de la Société, en collaboration avec des firmes spécialisées, a retenu une technologie qui permettra l’adaptation à différents précurseurs à mesure que progressera la R&D.

La mise en service à froid du four et des utilités a été amorcée par les équipes techniques de NMG et de l’équipementier sur place ; la mise en service à chaud devrait quant à elle commencer juste après, l’objectif étant de traiter la première tonne de matériel au début du T3-2022. La Société s’attend à une stabilité de la production d’ici la fin du T3-2022 pour soutenir la qualification des produits, l’optimisation opérationnelle et l’ingénierie détaillée de l’usine de matériaux de batteries de Bécancour de la phase 2.

Eric Desaulniers, fondateur, président et chef de la direction de NMG, commente :

« Je suis extrêmement fier de notre équipe, qui a mené à bien un projet hautement technique de façon sécuritaire et dans le respect du budget, et ce, malgré un environnement complexe secoué par des turbulences logistiques, des pénuries de main-d’œuvre et une inflation croissante. Nous sommes maintenant prêts à fournir un approvisionnement clé en main de matériel d’anode à nos clients potentiels afin de soutenir nos discussions commerciales et de nous rapprocher de la signature d’une entente « offtake » avec un client clé stratégique. »


La mise en service du tout nouveau module d’enrobage de 2 000 tpa de NMG est lancée; la production de CSPG est prévue d’ici la fin du T3-2022.

Le graphite sphérique purifié (« SPG ») extrait du gisement Matawinie de la Société et produit au moyen du concentrateur, de l’unité de mise en forme et des installations de purification de la phase 1 sera rehaussé à l’aide d’une nanocouche de carbone afin de pouvoir être utilisé comme matériel d’anode. La production de graphite sphérique purifié enrobé (« CSPG ») dans un environnement de type commercial, de même que le minerai, la technologie et les installations de NMG, contribuent à faire progresser les discussions commerciales avec des clients potentiels en vue de la conclusion d’une entente « offtake ».

Questions mises au vote à l’Assemblée et résultats

La Société a annoncé aujourd’hui les résultats des votes tenus lors de son Assemblée. Chacune des sept personnes candidates figurant dans la circulaire d’information de la direction datée du 12 mai 2022, fournie en amont de l’Assemblée, a été élue au conseil d’administration de la Société.

Les actionnaires ont aussi adopté d’autres résolutions présentées, telles que la nomination de PricewaterhouseCoopers LLP à titre d’auditeur externe jusqu’à la prochaine assemblée annuelle de la Société et l’octroi au conseil d’administration de l’autorité de fixer sa rémunération, ainsi que la ratification et la confirmation du régime d’options d’achat d’actions de la Société.

Les résultats détaillés des votes tenus à l’égard de l’élection sont les suivants :

Élection des administrateurs

Nom de la personne candidate

Voix en faveur

% de voix en faveur

Abstentions

% d’abstentions

Daniel Buron

27 047 382

99,38%

169 213

0,62%

Eric Desaulniers

27 195 576

99,92%

21 019

0,08%

Arne H. Frandsen

26 278 327

96,55%

938 268

3,45%

Jürgen Köhler

27 188 195

99,90%

28 400

0,10%

Nathalie Pilon

27 202 861

99,95%

13 734

0,05%

James Scarlett

27 034 959

99,33%

181 636

0,67%

Andrew Willis

27 164 762

99,81%

51 833

0,19%

Nomination et rémunération de l’auditeur

Voix en faveur

% de voix en faveur

Abstentions

% d’abstentions

30 130 892

99,81%

56 359

0,19%

Ratification et confirmation du régime d’options d’achat d’actions de la Société

Voix en faveur

% de voix en faveur

Voix contre

% de voix contre

26 120 204

95,97%

1 096 391

4,03%

Les résultats des votes tenus à l’égard de tous les points abordés lors de l’Assemblée sont détaillés dans le rapport de la Société sur les résultats des votes, qui peut être consulté sur le profil SEDAR de Nouveau Monde au www.sedar.com et sur EDGAR au www.sec.gov.

À propos de Nouveau Monde Graphite

Nouveau Monde travaille à se positionner comme un contributeur clé au sein de la révolution énergétique. La Société travaille au développement d’une source pleinement intégrée de matériaux écologiques d’anode pour batteries au Québec, au Canada, pour les marchés en pleine expansion des piles à combustible et des batteries lithium-ion. Avec ses opérations à faible coût et des normes ESG enviables, Nouveau Monde aspire à devenir un fournisseur stratégique des principaux fabricants mondiaux de batteries et de véhicules en offrant des matériaux avancés performants et fiables tout en promouvant la durabilité et la traçabilité de la chaîne d’approvisionnement.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs
Tous les énoncés, autres que les faits historiques, contenus dans le présent communiqué de presse, y compris, mais sans s’y limiter, les déclarations décrivant l’impact de ce qui précède sur l’économie du projet, la capacité de production prévue des opérations de la phase 2 de la Société, les résultats et avantages potentiels de la technologie d’enrobage exclusive de la Société, y compris la réduction potentielle de la consommation d’énergie, les délais des diverses initiatives et produits livrables décrits dans le présent communiqué de presse, la demande future de batteries et de VE, l’objectif de mettre sur pied la plus grande exploitation de graphite naturel pleinement intégrée en Amérique du Nord, ainsi que les déclarations du paragraphe « À propos de Nouveau Monde » et ailleurs dans le communiqué de presse qui décrivent essentiellement les perspectives et les objectifs de la Société, constituent de « l’information prospective » ou des « énoncés prospectifs » (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens de certaines lois canadiennes et américaines sur les valeurs mobilières, et sont fondées sur des attentes, des estimations et des projections au moment de la publication du présent communiqué de presse.

Les énoncés prospectifs reposent nécessairement sur un certain nombre d’estimations et d’hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société au moment où ces énoncés ont été formulés, sont assujetties à des incertitudes et à des imprévus importants sur les plans opérationnel, économique et concurrentiel. Ces estimations et hypothèses peuvent se révéler inexactes. Par ailleurs, ces énoncés prospectifs sont basés sur différents facteurs et hypothèses sous-jacents, notamment les tendances technologiques actuelles, les relations d’affaires entre la Société et ses parties prenantes, la capacité de fonctionner de manière sécuritaire et efficace, la livraison et l’installation en temps opportun de l’équipement requis pour la production, les perspectives et occasions d’affaires de la Société et les estimations du rendement opérationnel de l’équipement, et ne sont pas garants du rendement futur.

Les énoncés prospectifs sont assujettis à des risques connus et inconnus et à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ceux anticipés ou suggérés dans les énoncés prospectifs. Les facteurs de risque qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements réels soient sensiblement différents des attentes actuelles comprennent notamment des retards quant aux dates de livraison prévues de l’équipement, la capacité de la Société à mettre en œuvre ses initiatives stratégiques et si ces initiatives stratégiques donneront les résultats escomptés, la disponibilité d’un financement ou d’un financement à des conditions favorables pour la Société, la dépendance aux prix des matières premières, l’impact de l’inflation sur les coûts, les risques d’obtention des permis nécessaires, le rendement opérationnel des actifs et des activités de la Société, les facteurs concurrentiels dans le secteur de l’exploitation minière et de la production du graphite, les changements aux lois et aux règlements ayant une incidence sur les activités de la Société, le risque d’acceptabilité politique et sociale, le risque lié à la réglementation environnementale, le risque lié aux devises et aux taux de change, les développements technologiques, l’impact de la pandémie de COVID-19 et des mesures mises en place par les gouvernements en réaction à cette pandémie, et la conjoncture économique en général ainsi que les risques liés aux bénéfices, aux dépenses d’investissement, aux flux de trésorerie et à la structure du capital et aux risques commerciaux généraux. Une description plus détaillée des risques et des incertitudes figure dans la notice annuelle de NMG datée du 22 mars 2022, notamment dans la section intitulée « Facteurs de risque », qui est disponible sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com et sur EDGAR à l’adresse www.sec.gov. D’autres facteurs imprévisibles ou inconnus qui ne sont pas abordés dans la présente mise en garde pourraient aussi avoir un impact défavorable important sur les énoncés prospectifs.

Plusieurs de ces incertitudes et de ces imprévus peuvent affecter directement ou indirectement ou pourraient faire en sorte que les résultats ou le rendement réels diffèrent considérablement de ceux avancés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Rien ne garantit que les énoncés prospectifs se révéleront exacts, car les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de manière importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but de fournir de l’information sur les attentes actuelles de la direction et ses plans pour l’avenir. La Société n’assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, ni d’expliquer toute différence importante entre les événements réels subséquents et ces énoncés prospectifs, sauf tel que l’exigent les lois en valeurs mobilières applicables.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

De plus amples renseignements concernant Nouveau Monde sont disponibles dans la base de données SEDAR (www.sedar.com), et pour les lecteurs américains sur EDGAR (www.sec.gov), ainsi que sur le site Web de la Société à l’adresse : www.NMG.com.