• D’importantes livraisons ont été complétées pour l’unité d’enrobage de la phase 1 de NMG ; les travaux de construction progressent en vue d’une mise en service prévue avant la fin du premier semestre de 2022 pour la chaîne de valeur de matériel d’anode de la Société, d’une capacité de 2 000 tonnes par année.
  • L’étude de faisabilité intégrée conforme à la norme 43-101, préparée par BBA, progresse pour la phase 2 de l’usine de matériaux de batterie de Bécancour et de la mine Matawinie, avec une structure économique complète actualisée du modèle d’affaires de NMG à être annoncée avant la fin du T2-2022.
  • Les travaux préliminaires ont repris pour la phase 2 de la mine Matawinie en amont des travaux civils prévus pour l’année.
  • Grâce à sa production de phase 1, NMG participe présentement de manière active à la qualification de ses échantillons auprès de certains fabricants de batteries, en fournissant maintenant des échantillons A et B. L’intérêt soutenu de clients potentiels de premier plan est appuyé par des contrôles de qualité des échantillons, des visites de sites et des demandes d’informations.
  • NMG progresse dans la structuration et l’obtention du financement de projet pour la construction et le développement de la phase 2 de l’usine de matériaux de batterie de Bécancour et de la mine Matawinie, et a reçu des lettres d’intérêt non contraignantes de deux organismes de crédit à l’exportation, ce qui témoigne d’une expression claire du soutien potentiel que l’OCE peut offrir.
  • NMG continue de démontrer la valeur ESG de son modèle d’affaires en obtenant la cote de durabilité A2 (robuste) de Moody’s et en publiant son plan d’action climatique.
  • NMG affiche un taux OSHA en fin d’exercice de 2,61 pour ses opérations et de 0 pour ses entrepreneurs, sans incident environnemental majeur.
  • Trésorerie de clôture d’exercice de 62,3 millions de dollars.

MONTRÉAL, CANADA, 25 mars 2022 – Nouveau Monde Graphite Inc. (« NMG », « Nouveau Monde » ou la « Société ») (NYSE: NMG, TSXV : NOU) publie ses résultats financiers de fin d’exercice pour la période de douze mois qui a pris fin le 31 décembre 2021, alors qu’elle progresse vers les dernières étapes de construction de ses installations de phase 1 dans une stratégie d’intégration verticale de l’exploitation minière au marché des batteries, tout en maintenant un programme de développement actif des nouvelles installations de production à échelle commerciale de la phase 2. Avec la construction de l’unité d’enrobage de NMG bien avancée, la Société aura une chaîne de production intégrée de matériel d’anode de graphite d’une capacité de 2 000 tonnes par an (« tpa »), d’ici le milieu de l’année. Parallèlement, NMG est à définir le modèle économique actualisé pour sa phase 2 et collabore avec des clients potentiels et des partenaires financiers pour la réalisation des travaux de construction de ses installations commerciales.

Consultez le rapport annuel de nmg

Arne H Frandsen, président de NMG, a déclaré :

« Nous faisons des progrès importants vers l’atteinte de nos objectifs à un moment où le marché subi les pressions exercées par le nombre limité d’options d’approvisionnement, l’augmentation des prix et la logistique complexe. Je suis convaincu que l’équipe de NMG, fidèle à nos principes environnementaux, sociaux et de gouvernance (« ESG »), peut tirer parti de nos écotechnologies exclusives et de nos pratiques de pointe pour positionner la Société comme un pionnier du monde occidental dans la production compétitive, durable et locale de matériaux de pointe en graphite. »

Eric Desaulniers, fondateur, président et chef de la direction de NMG, ajoute :

« Lorsque les travaux de construction de notre unité d’enrobage seront terminés, lesquels constituent la dernière étape de notre production intégrée de la phase 1, nous serons en mesure d’offrir une solution clé en main pour l’extraction, la concentration, la transformation à valeur ajoutée et l’assurance qualité dans le domaine de la fabrication de matériaux de graphite. Nos installations de la phase 1 accélèrent notre transition vers la prochaine phase de notre croissance en nous permettant de proposer aux fabricants de véhicules électriques (« VÉ ») et de batteries des matériaux personnalisés de haute qualité, carboneutres et à faible coût, de contribuer à l’optimisation des processus et à l’optimisation de la valeur pour notre phase 2, ainsi que de fournir une plateforme de formation unique à notre équipe. »

Le 23 mars 2021, le conseil d’administration et l’équipe de direction de NMG ont sonné la cloche de clôture de la bourse de New York (photo © NYSE).

Usine de matériaux de batterie

NMG progresse dans le déploiement de sa production de graphite purifié sphérique enrobé avec la construction de son unité d’enrobage de la phase 1. Cette dernière étape du procédé complète la gamme de produits à base de graphite de la Société pour les secteurs des VÉ et des énergies renouvelables. La nouvelle unité aura une capacité de production de matériel d’anode pouvant atteindre les 2 000 tpa. Bien que certaines aient été retardées en raison des problèmes de logistique à l’échelle mondiale, les livraisons sont arrivées à l’usine de démonstration de la Compagnie au cours des trimestres T4-2021 et T1-2022. Toutes les livraisons majeures ont été maintenant été reçues. La construction se poursuit, dans le respect du budget, en prévision d’une mise en service avant la fin du premier semestre de 2022.


Construction du module d’enrobage aux installations de NMG.

NMG attend également la livraison de sa deuxième unité de mise en forme à échelle commerciale au T2-2022, ce qui lui permettra de tripler sa capacité de production de graphite sphérique. La construction et la mise en service de l’équipement devraient se faire d’ici la fin du premier semestre de 2022 en vue du démarrage de la production et d’une montée en puissance au T3-2022. Cet ajout à la chaîne de fabrication avancée de phase 1 de NMG permettra à la Société de fournir aux clients une gamme plus vaste et plus complète de produits.

L’usine de purification de la phase 1 de NMG continue de produire des volumes de graphite sphérique de qualité batterie. Les résultats positifs obtenus en testant la capacité optimale des fournaises et la validation des paramètres opérationnels ont permis à NMG de peaufiner l’ingénierie de l’usine de matériaux de batterie de Bécancour (phase 2).

En effet, l’étude de faisabilité (« FEL-3 ») pour la phase 2 progresse, dans le respect du budget, avec un taux d’avancement de 48 % et un achèvement prévu avant la fin du T2-2022. Le modèle d’affaires intégré de NMG sera pris en compte dans cette étude de faisabilité conforme au Règlement national 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (« Norme canadienne 43-101 ») pour l’usine de matériaux de batterie de Bécancour de phase 2 afin de mettre à jour le cadre de planification, de projection des coûts et de développement dans une structure unifiée avec la mine Matawinie. En parrallèle des efforts d’ingénierie, la Société a lancé le processus de planification des permis et les activités d’échanges avec la communauté pour l’usine de matériaux de batterie de Bécancour.

Mine Matawinie

En décembre 2021, NMG a terminé la construction de la route d’accès de près de 8 km reliant le site minier à la route régionale. Les travaux préparatoires ont été effectués avec succès et en toute sécurité, sans incident à déclarer relativement à l’environnement ou à la santé-sécurité. Des activités de déboisement sont en cours, avant le début de la saison de nidification afin de limiter les impacts sur l’avifaune, pour préparer le chantier en vue de la prochaine phase de travaux civils.

L’ingénierie détaillée et les lots d’approvisionnement de la mine et du concentrateur Matawinie continuent de progresser en collaboration avec SNC-Lavalin, Metso Outotec et l’équipe de NMG. L’optimisation des installations, la préparation des spécifications et des plans architecturaux, l’ingénierie mécanique et la sélection de l’équipement avancent dans le respect des échéanciers. Le plan minier avance également avec les résultats de la dernière campagne de forage. La progression globale de l’ingénierie est estimée à 55 %.

NMG a instauré des normes avancées pour les critères de conception des méthodes de gestion des résidus miniers à la mine Matawinie en priorisant la désulfuration des résidus, l’empilage des résidus à sec et la co-disposition des stériles et des résidus. Cette méthode respectueuse de l’environnement s’appuie sur une approche reconnue et a été approuvée par les représentants du gouvernement à la suite d’un examen minutieux. Une cellule expérimentale a été construite en 2020 pour démontrer dans des conditions réelles la validité de cette méthode environnementale proactive. Des cellules tests à l’échelle réelle ont été construites pour calibrer les paramètres relativement à l’atteinte des objectifs de co-disposition des résidus, notamment la prévention de l’oxydation du sulfure et de la contamination des eaux. Les cellules sur le terrain sont instrumentées et surveillées par l’équipe Environnement de la Société. Les résultats des cellules d’essai sont positifs, validant la technologie de co-disposition développée par NMG.

Martine Paradis, vice-présidente, Environnement, Ingénierie et mine Matawinie surveille la qualité de l’eau aux cellules expérimentales.

Quant à sa stratégie d’électrification, l’équipe technique de la Société collabore étroitement avec Caterpillar à la planification et à la mise au point d’une flotte zéro émissions pour la mine Matawinie. Au début du T1-2022, NMG a reçu le prix d’excellence Future Fleets du Mining Magazine pour l’électrification prévue de la flotte de la mine Matawinie.

Développement de produits et marché

Les activités de la phase 1 de la Société continuent de contribuer aux efforts de marketing technique et de qualification des produits dans les secteurs traditionnels, spécialisés et des batteries au lithium-ion. La production aux installations de la phase 1 et les tests réalisés au nouveau laboratoire de pointe du NMG permettent de fournir des produits de graphite selon une diversité de spécifications pour répondre aux exigences spécifiques de chaque fabricant.

Des échantillons ont été fournis, et continuent de l’être, aux clients potentiels dans le cadre des discussions commerciales. NMG a fait des progrès dans le processus de qualification auprès de plusieurs fabricants de batteries, et fournit maintenant des échantillons A et B. L’intérêt soutenu de clients potentiels de premier plan est appuyé par des contrôles qualité, des visites des opérations de la phase 1 de la Société et des demandes d’information.

De plus, la Société renforce activement son assurance qualité et son contrôle de la qualité avec l’implantation d’un système conforme à la norme ISO 9001.

En Europe, les ventes de véhicules électriques ont surpassé celles des voitures diesel pour la première fois en décembre 2021. Pour répondre à la demande croissante des consommateurs, l’industrie automobile est en voie d’investir un demi-billion de dollars au cours des cinq prochaines années pour faire évoluer sa flotte vers l’électrification (New York Times, février 2022). Cette transition donne lieu à des changements importants dans les chaînes d’approvisionnement existantes, car les équimentiers se font concurrence pour se procurer les matières premières et les composants électroniques et pour mettre sur le marché un volume suffisant pour faire face à l’engouement des consommateurs.

En fait, l’essor du marché des batteries lithium-ion entraîne la hausse de la demande de graphite naturel, avec une projection mondiale de la capacité d’anode de 8  391  550 tpa d’ici 2031, soit une augmentation de 13,2 % d’un mois à l’autre au début du T1-2022 (Benchmark Mineral Intelligence, février 2022). De plus, l’approvisionnement limité en raison des fermetures de mines et d’usines en Chine a fait grimper le cours du graphite en pailettes (Benchmark Mineral Intelligence, janvier 2022).

Ces dynamiques de marché créent un climat favorable pour le développement par NMG d’une source locale et clé en main de matériel d’anode écologique.

Société et ESG

NMG continue de mener ses activités guidée par sa philosophie zéro danger. La Société fait état d’un taux d’incidents Occupational Safety and Health Administration (« OSHA ») de 2,61 en fin d’exercice pour ses installations et de 0 pour ses entrepreneurs. NMG n’a eu aucun incident environnemental majeur tel que défini par la Global Reporting Initiative. Grâce à ses protocoles de travail, à sa surveillance continue et à son programme environnemental, elle a mené ses activités de manière responsable et a répondu avec diligence aux incidents mineurs survenus sur ses sites afin d’en limiter les conséquences.

La Société a intégré des principes ESG de premier plan dans son modèle d’affaires, outre ses opérations carboneutres et la traçabilité de sa chaîne de valeur. Dans une évaluation indépendante de la performance de la Société en matière de durabilité, Moody’s ESG Solutions lui a donné une cote de durabilité A2 (« robuste »), soit la deuxième plus haute note sur son échelle d’évaluation.

Dans le cadre de son engagement en matière de carboneutralité, NMG a publié son plan d’action pour les changements climatiques qui décrit les efforts déployés pour assurer une divulgation transparente, réduire ses émissions, faire la transition vers un profil Net Zéro, faire de la recherche et du développement pour mettre au point des matériaux et des activités faibles en carbone, et faire preuve de leadership dans l’industrie. La Société a également acheté des crédits de carbone vérifiés pour compenser son bilan carbone de 2021.

NMG procède actuellement à une analyse du cycle de vie de sa gamme de produits de graphite pour soutenir ses efforts de marketing et de développement durable.

La Société progresse dans la structuration et l’obtention du financement de projet pour la construction et le développement de la phase 2 de l’usine de matériaux de batterie de Bécancour et de la mine Matawinie. À cet égard, NMG a entamé des discussions avec un certain nombre d’organismes de crédit à l’exportation (« OCE ») afin de fournir un soutien au crédit pour une partie importante du financement du projet, et a reçu des lettres d’intérêt non contraignantes de deux OCE, ce qui témoigne d’une expression claire du soutien potentiel que l’OCE peut offrir.

En 2021, la Société a levé plus de 130 millions de dollars grâce à des placements publics, à l’exercice de bons de souscription, à des investissements privés et à des leviers financiers des gouvernements. L’allocation du capital misait sur l’avancement des projets de NMG par l’ingénierie, l’acquisition d’équipements clés et la construction ; la recherche et le développement pour l’élaboration de nouveaux procédés et produits ; et les dépenses corporatives pour favoriser la croissance de la Société.

Au 31 décembre 2021, la Société disposait de 63,2 millions de dollars.

À propos de Nouveau Monde Graphite

Nouveau Monde travaille à se positionner comme un contributeur clé au sein de la révolution énergétique. La Société travaille au développement d’une source pleinement intégrée de matériaux écologiques d’anode pour batteries au Québec, au Canada, pour les marchés en pleine expansion des piles à combustible et des batteries lithium-ion. Avec ses opérations à faible coût et des normes ESG enviables, Nouveau Monde aspire à devenir un fournisseur stratégique des principaux fabricants mondiaux de batteries et de véhicules en offrant des matériaux avancés performants et fiables tout en promouvant la durabilité et la traçabilité de la chaîne d’approvisionnement.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs

Tous les énoncés, autres que les faits historiques, contenus dans le présent communiqué de presse, y compris, mais sans s’y limiter, les résultats escomptés des plans de développement de la Société, le calendrier et l’avancement des initiatives décrites dans le présent communiqué de presse, l’offre et la demande futures de graphite, les avantages de la stratégie de réduction des risques de la Société, l’impact de ce qui précède sur l’économie du projet, la capacité de production prévue de la Société de matériel d’anode carboneutre, la croissance des marchés des batteries lithium-ion et des véhicules électriques, les engagements et la performance de la Société en ce qui concerne ses initiatives ESG, y compris l’électrification prévue de la mine Matawinie, l’intérêt des clients potentiels, la capacité de structurer et d’obtenir un financement de projet suffisant pour la construction et le développement de l’usine de matériaux de batterie de Bécancour et de la mine Matawinie, le soutien de crédit potentiel d’OCE, les résultats prévus des initiatives décrites ci-dessus ainsi que les déclarations du paragraphe « À propos de Nouveau Monde » et ailleurs dans le communiqué de presse, qui décrivent essentiellement les perspectives et les objectifs de la Société, constituent de « l’information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens de certaines lois sur les valeurs mobilières canadiennes et américaines, et sont fondées sur des attentes, des estimations et des projections au moment de la publication du présent communiqué de presse. Les énoncés prospectifs reposent nécessairement sur un certain nombre d’estimations et d’hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société au moment où ces énoncés ont été formulés, sont assujetties à des incertitudes et à des imprévus importants sur les plans opérationnel, économique et concurrentiel. Ces estimations et hypothèses peuvent se révéler inexactes. Par ailleurs, ces énoncés prospectifs sont basés sur différents facteurs et hypothèses sous-jacents, notamment les tendances technologiques actuelles, les relations d’affaires entre la Société et ses parties prenantes, la capacité de fonctionner de manière sécuritaire et efficace, la livraison et l’installation en temps opportun de l’équipement requis pour la production, les perspectives et occasions d’affaires de la Société et les estimations du rendement opérationnel de l’équipement, et ne sont pas garants du rendement futur. 

L’information prospective et les énoncés prospectifs sont assujettis à des risques connus et inconnus et à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ceux anticipés ou suggérés dans l’information prospective et dans les énoncés prospectifs. Les facteurs de risque qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements réels soient sensiblement différents des attentes actuelles comprennent notamment des retards quant aux dates de livraison prévues de l’équipement, la capacité de la Société à mettre en œuvre ses initiatives stratégiques et si ces initiatives stratégiques donneront les résultats escomptés, la disponibilité d’un financement ou d’un financement à des conditions favorables pour la Société, la dépendance aux prix des matières premières, l’impact de l’inflation sur les coûts, les risques d’obtention des permis nécessaires, le rendement opérationnel des actifs et des activités de la Société, les facteurs concurrentiels dans le secteur de l’exploitation minière et de la production du graphite, les changements aux lois et aux règlements ayant une incidence sur les activités de la Société, le risque d’acceptabilité politique et sociale, le risque lié à la réglementation environnementale, le risque lié aux devises et aux taux de change, les développements technologiques, l’impact de la pandémie de COVID-19 et des mesures mises en place par les gouvernements en réaction à cette pandémie, et la conjoncture économique en général ainsi que les risques liés aux bénéfices, aux dépenses d’investissement, aux flux de trésorerie et à la structure du capital et aux risques commerciaux généraux. D’autres facteurs imprévisibles ou inconnus qui ne sont pas abordés dans la présente mise en garde pourraient aussi avoir un impact défavorable important sur les énoncés prospectifs.

Plusieurs de ces incertitudes et de ces imprévus peuvent affecter directement ou indirectement ou pourraient faire en sorte que les résultats ou le rendement réels diffèrent considérablement de ceux avancés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Rien ne garantit que les énoncés prospectifs se révéleront exacts, car les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de manière importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but de fournir de l’information sur les attentes actuelles de la direction et ses plans pour l’avenir. La Société n’assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, ni d’expliquer toute différence importante entre les événements réels subséquents et ces énoncés prospectifs, sauf tel que l’exigent les lois en valeurs mobilières applicables.  

Les données sur le marché et l’industrie contenues dans ce communiqué de presse sont basées sur des informations provenant de publications industrielles indépendantes, d’études de marché, de rapports et d’enquêtes d’analystes et d’autres sources accessibles au public. Bien que la Société estime que ces sources sont généralement fiables, les données sur le marché et l’industrie sont sujettes à interprétation et ne peuvent être vérifiées avec une certitude totale en raison des limites de la disponibilité et de la fiabilité des données brutes, de la nature volontaire du processus de collecte des données et d’autres limites et incertitudes inhérentes à toute enquête. La Société n’a pas vérifié de manière indépendante les données provenant de sources tierces auxquelles il est fait référence dans ce communiqué de presse et, par conséquent, l’exactitude et l’exhaustivité de ces données ne sont pas garanties.    

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.   

De plus amples renseignements concernant Nouveau Monde sont disponibles dans la base de données SEDAR (www.sedar.com), et pour les lecteurs américains sur EDGAR (www.sec.gov), ainsi que sur le site Web de la Société à l’adresse : www.NMG.com.